RETOUR PAGE FAUNE
 
RETOUR SOMMAIRE

Musique: Far the days come

Nous étions installés depuis le matin dans une ancienne bergerie, les cerfs venaient tous les jours brouter dans la prairie voisine.
C'était le deuxième jour du printemps, rester immobiles accentuait le froid et les quelques averses de neige de l'après midi n'arrangeaient rien....
L'instant est magique, les cerfs un à un passent devant l'ouverture qui sert de porte mais ne nous remarquent pas.
La harde s’installe et commence à brouter, il reste un rayon de lumière, juste le temps de faire quelques clichés, les animaux regardent souvent dans ma direction, intrigués par le bruit du déclencheur, rien ne présume la présence humaine, ils paissent les brins d’herbe fraîche, c'est le seul champ vert alentour. Le soleil est tombé depuis longtemps, surgissent deux grands mâles d’un buisson, tranquilles et pas farouches. La nuit tombe rapidement, il faut déguerpir sans se faire remarquer, ne pas déranger les animaux en se promettant de revenir très bientôt.
Les cerfs auraient disparu du Mercantour en même temps que le chevreuils (15ème siècle), leur réintroduction  est   due à des lâchés réalisés par les fédérations de chasse vers la fin des années 1980.
Ils restent très difficiles à photographier car très méfiants.
La prise de vue doit être très rapide, quelques secondes et l’animal disparaît, inutile de les courser, ça ne pourrait que les effrayer et les déranger.

CERFS
CERF
CERF
CERFS, HARDE
CERFS, HARDE
CERFS
CERF
HARDE
HARDE
HARDE
CERF
CERF ET BICHE
CERF
CERF
CERF
CERF
CERF ET BICHE
CERF
CERF
CERF
CERF
CERF
JEUNE CERF
JEUNE CERF
CERF
JEUNE CERF
CERF
JEUNE CERF
JEUNE CERF
CERF ET BICHE
JEUNE CERF
JEUNE CERF
BICHE ET FAONS
BICHES
HARDE
HARDE
JEUNE CERF
BICHE ET FAON
FAONS
BICHE ET FAONS
FAON
BICHE ET FAON